DOULOUREUSE SAINT VALENTIN

15 février 2016 - 15:52

C’était un week end léger cette semaine avec un seul match au programme, celui des Séniors en 1/8ème de finale de la Coupe Vallée du Rhône du côté de Loire/Rhône. Et c’est avec un effectif de plus en plus réduit, que l’équipe se déplaçait chez les pensionnaires de seconde division. Après le match de Sud Lyonnais complété par des Vétérans et celui de Pays Viennois, à tout juste 11, celui-ci allait voir le groupe se présenter à 10. Une situation incompréhensible au regard de l’effectif du début de saison ne comprenant pas moins de 25 joueurs.

Toutefois, pour les plus fidèles rescapés, la motivation demeure intacte, défendant au mieux les couleurs du club dans cette période difficile et déconcertante. C’est ainsi dans l’optique de jouer leurs chances à fond et partir la tête haute qu’ils se présentent sur le terrain des locaux. Un terrain, qui ; en plus du contexte quantitatif ; ne viendra pas simplifier la tâche de nos Rouges et Blancs. L’arrêté municipal de la commune interdisant l’utilisation de la pelouse, ils devront en découdre, sur une surface en ghorre, pas très réputés pour le beau jeu et les appuis.

Rien ne décourage pour autant nos valeureux guerriers qui rentrent sur le terrain, avec un seul motif de fermer le jeu derrière et profiter d’une erreur défensive adverse. Ils le font d’ailleurs plutôt bien sur les premières minutes de la rencontre. Largement dominés dans tous les secteurs de jeu, ils parviennent à tenir le choc face aux nombreux assauts des locaux. Ils sont même à deux doigts d’ouvrir le score, sur un contre bien mené par Yanis TAVARES. Ce dernier excentré dans la surface glisse le ballon à Christopher LY qui seul au point de pénalty écrase sa frappe sur le gardien.

Leur chance est passée. Les minutes s’égrènent et la pression se fait de plus en plus constante. Elle finira même par porter ses fruits. A la 40ème minute de jeu, sur un débordement côté gauche de l’attaque Loirarde, le centre tendu trouve dans l’axe un coéquipier plus prompt que son vis-à-vis pour venir placer un plat du pied au fond des filets. 1-0. Le plus dur semble avoir été fait pour l’équipe locale. Un but juste avant la mi-temps qui risque de changer totalement la physionomie du match.

A la sortie des vestiaires, malgré la différence au score, nos Toussillards se sentent régénérés par l’arrivée d’un onzième joueur appelé en renfort au cours de la 1ère période. Celui-ci va permettre de rééquilibrer, on l’espère les débats en dépit du manque de fraîcheur physique. Il en aura l’occasion quelques instants après la reprise quand l’arbitre accordera un pénalty sur une faute de main visible dans la surface. Grégory SYLVESTRE, tout frais de son arrivée se propose de le tirer. Il détient au bout de sa chaussure, la balle d’égalisation tant attendue. Il s’élance mais rate complétement son tir qui est repoussé en pleine axe par le gardien au-dessus de la barre. Le corner qui suit ne donnera rien. L’opportunité et encore une fois gâchée.

La partie continue, de manière plus équilibrée qu’en première période, mais les organismes commencent à fatiguer. Difficile de faire du jeu sur une surface aussi dure et de se porter vers l’avant sans trop se découvrir. Pourtant, il va falloir aller chercher ce but nécessaire pour espérer continuer l’aventure.  Un contre fatal va pour autant crucifier Olivier VERMEULEN.(2-0). Après ce second but et au vu de l’effectif et de la méforme actuelle, on se demande comment vont pouvoir réagir les hommes de Patricia VITTORELLI.

Pour autant, après ce coup de massue, nos Séniors ont su étonnement bien se relever. Ils sont devenus plus agressifs sur le ballon, plus organisés dans le jeu, repoussant les joueurs locaux dans leurs derniers retranchements. Et sur une belle offensive, un défenseur Loirard trébuche, son équipe s’arrête de jouer, soupçonnant une faute, et Yanis TAVARES en profite pour récupérer le ballon et le glisser à droite du gardien venu à sa rencontre (2-1). Le match est relancé. Il reste tout de même seulement une quinzaine de minutes à jouer et un but à remonter. Dur challenge pour notre équipe fanion. Mais, elle semble d’un état d’esprit tellement combatif, qu’elle ne cesse pas de se battre jusqu’au bout, tentant le tout pour le tout pour ne rien regretter.

Nous rentrons dans les arrêts de jeu, l’arbitre indique 4 minutes minimum à jouer. De longs ballons traversent d’un camp à l’autre, cherchant à écarter le danger. Le temps diminue peu à peu et rien à se mettre sous la dent de vraiment dangereux. L’arbitre va finalement siffler la fin de la rencontre mais accorde un tout dernier coup-franc à Toussieu. Certainement celui de la dernière chance. Tous sont aux avant-postes, prêt à faire trembler les filets de n’importe quelle manière qu’il soit. Ce sera à Christopher LY de s’en charger, lui qui veut se rattraper de la grosse occasion loupée de la 1ère période. Son coup franc excentré côté droit va finir à la base intérieure du but. (2-2). Revenue de nulle part, notre équipe vient de s’offrir le droit à la prolongation.

Les joueurs peuvent souffler, ils viennent de faire le plus dur, remonter 2 buts, en moins de 15 minutes, sans possibilité de faire tourner. Une grosse performance. Dorénavant, leur mental d’acier peut leur permettre de renverser la tendance face à une équipe sonnée par cette égalisation tardive. Mais les 2 formations, pas préparées à cette éventualité, ont du mal à se remettre dans la partie. Le jeu est haché et sans grand intérêt, chaque attaque étant immédiatement éteinte par les défenses respectives. Il faudra donc attendre les 15 dernières minutes pour voir plus d’engouement. Et ça ne tardera pas car dès la reprise, l’équipe de Loire/Rhône accélère le jeu, profitant de la fatigue défensive, pour se créer bon nombre d’occasions. L’une d’elle finira au fond du petit filet, sur une frappe croisée (3-2). Cette fois-ci, malgré toutes les volontés, les Rouges et blancs ne se relèveront plus. A bout de force, ils ne parviendront jamais à revenir dans la partie et s’incline donc de justesse dans un match, qui encore une fois aurait pu être à leur portée, si l’absence d’un banc ne leur faisait pas défaut.

Dans tous les cas, malgré les portes qui se referment au pied des ¼ de finales. Nos séniors n’ont pas à rougir de leur performance. Le temps d’un match, ils ont su le jour de la Saint Valentin, n’en déplaisent à leur conjointe, démontrer l’amour qu’il portait au club et au maillot de l’AMS Toussieu. On retiendra la solidarité, l’esprit d’équipe et le mental qu’ont su mettre les joueurs dans cette rencontre. Et nous leur souhaitons d’y apporter la même énergie pour l’unique objectif de fin de saison, le maintien en 1ère Division.

Commentaires

Dylan Dylan 16 février 2016 14:56

Aihhh, dommage. En espérant que ce problème d'effectif ne soit que passager et non récurant pour finir la saison sur le maintien de l'équipe.

VETERANS / MUROISE FOOT et 7 environ 19 heures
Jonathan MARTINO environ 23 heures
SENIORS : nouveau joueur environ 23 heures
Thomas GUICHERD a pronostiqué PRONO LIGUE 1 CONFORAMA 1 jour
PRONO LIGUE 1 CONFORAMA : nouvelle journée 1 jour
U11 et 14 autres : nouveaux joueurs 2 jours
U13 : nouveau joueur 2 jours
VETERANS : nouveau joueur 2 jours
U7 et 4 autres 3 jours
3-2
U17 / AM.S DIEMOZ 3 jours
U17 / AM.S DIEMOZ : résumé du match 3 jours
U17 / AM.S DIEMOZ 3 jours
U15 : nouveau joueur 3 jours
SENIORS : nouveau joueur 3 jours
PROCES VERBAL DU 14/09 5 jours

RECRUTEMENT 2017/2018

En vue de la saison 2017/2018, le club de l'AM.S Toussieu recherche activement:

_ Des joueurs Séniors, U17, U15 et U13 principalement

_ Des éducateurs U7 (foot animation)

_ Des arbitres

Si vous aimez le ballon et que vous souhaitez participer au nouveau projet du club, veuillez nous rejoindre sans attendre.

Contact:  

Responsables Séniors:

Lorick PERROT  07.71.01.20.04 ou lorickperrot@gmail.com

Gauderic LLORIA  06.27.92.25.15 ou lloria.gauderic@hotmail.fr

Responsable des Jeunes:

Christophe GILIBERT  07.83.07.95.76 ou christophe.gilibert@hotmail.fr