AMICALE SPORTIVE TOUSSIEU : site officiel du club de foot de Toussieu - footeo

RENDEZ-VOUS CARNAVALESQUES

14 mars 2016 - 23:22

Entre défaite grotesque, score extravagant et parfois même buteur abracadabrant, cette journée de championnat se rapproche drôlement d’un rendez-vous carnavalesque, bien en rapport avec l’évènement qui se déroulait chez notre commune voisine de Saint Pierre de Chandieu.

Finalement dans ce week-end qui s’avèrera rocambolesque de bout en bout, le match des Vétérans du vendredi soir restera le plus classique. La large défaite prévisible face au leader de l’E.S. Chaponost (2-7) était logique tant la différence de niveau entre les deux formations était visible. La mauvaise série se poursuit pour nos anciens.

C’est le lendemain que tout va finir par tourner au burlesque. Au petit matin pourtant, rien de bien spécial. Les U7 se rendent à Corbas pour retrouver leurs hôtes, le C.S. Verpillère, le F.C. Mions, l’E.S. Chandieu/Heyrieux et l’O. Saint Quentin Fallavier.

Les U9 eux, vont à quelques kilomètres de la maison, du côté de Mions, affronter l’U.S. Berges du Rhône, l’A.S. Manissieux et F.C. Mions bien sûr.

En début d’après-midi, les U11 prenaient la relève des plus jeunes, sur le même terrain Du F.C. Corbas que ces derniers avaient foulés quelques heures plus tôt. Ils en reviennent avec une victoire sur le score de 1-0 et deux défaites toutes avec 1 but d’écart (1-2) face aux locaux, à l’O. St Quentin Fallavier et USEL Foot.

C’est à partir de cet instant, en parallèle avec le début des festivités du Carnaval que les rencontres qui suivent vont prendre une tournure beaucoup plus inattendue. En premier lieu celle des U13. Cette jeune équipe toujours aussi impressionnante dans sa manière de jouer, se rend du côté de l’U.S. Loire/Rhône pour un match dont le score restera mémorable. Privés de remplaçant, ils parviennent tout de même à trouver le chemin des filets à ONZE reprises. Aux 6 buts de Romain GILIBERT, viendront s’ajouter 3 de Victor SOLAS et 2 CSC (contre son camp). Mais en encaisseront finalement 7 autres pour une victoire historique (11-7). Un score loin d’être celui d’un match de foot ordinaire.

Par la suite les U15 se débattaient sur la pelouse du stade Pierre GRANGER face à une équipe de l’U.S. Val d’Amby qui reste sur 5 défaites d’affilée contrairement à nos jeunes qui eux, peuvent enchaîner une 3ème victoire de rang. A situation exceptionnelle, tenue exceptionnelle. Ils profiteront donc de cette rencontre pour égrainer pour la 1ère fois leur nouveau maillot noir bien en décalage avec l’esprit festif de ce week-end.

En ce qui concerne l’entame du match, l’équipe toussillarde prend rapidement l’avantage dès la troisième minute, grâce à un but de Tristan MARTI sur un centre à ras de terre de l’habituel Kélian OUMEILA (1-0). Mais peu à peu, nos U15 ont laissé les visiteurs procéder en contre et finissent par craquer 5 minutes avant la mi-temps sur une frappe de 25m (1-1).

Après la pause, nos rouges et blancs tentent de hausser le rythme, mais en vain. Et à force de reculer, c’est tout logiquement que Val d’Amby marque un super coup franc de 30m (1-2). Loïc GILIBERT, fini bien par mettre sa tête au fond des filets, mais son but sera anormalement refusé par l’arbitre d’une manière aussi grotesque que fantaisiste. Au final, tous les efforts fournis durant cette période resteront vains et par manque de jus, l’équipe ne parviendra pas à revenir dans la partie. Une défaite abracadabrante dans un match qui semblait nettement à la portée de Toussieu.

Dommage au vu du programme qui les attends ! Puisque sur les prochaines semaines, ce sont les 3 leaders du championnat qui se dresseront sur leur route avec comme premier adversaire, les voisins verts pour un derby tout en couleur. Derby auquel ne pourra pas participer le jeune Mylan VERDAT, victime d’une fracture du poignet au cours de la première période et à qui nous tenons à souhaiter un très bon rétablissement.

 

Le Dimanche, alors que la plupart des saint pierrards participent à leur propre Carnaval annuel, notre équipe fanion en reçoit 11 d’entre eux (et pas un de plus !) pour en découdre dans un derby sans confettis ni trompettes malgré l’ambiance encore très joyeuse qui demeure sur le visage de certains fêtards.

Dès le début de partie, on sent que le match va ressembler à un vrai vaudeville lorsque sur la première action de jeu, le défenseur vert ne manque pas de lever haut la main pour stopper un ballon qui lui filait au-dessus de la tête. L’arbitre, plutôt amusé de la situation a préféré lui administrer un simple avertissement verbal en lieu et place d’un carton. Le ton est donné et quelques minutes plus tard, ce même joueur se blesse sérieusement et est contraint de laisser ces partenaires à 10. On aurait pu penser alors, que la supériorité numérique, conjuguée à l’ultra domination des toussillards allait vite porter ses fruits. Pourtant le jeu développé est trop souvent à contre-courant, avec des occasions bien trop altruistes quand il n’a pas lieu d’être et au contraire trop direct quand il a besoin de temporisation. Les premières minutes sont donc trop brouillonnes et l’équipe méconnaissable par rapport aux dernières sorties.

C’est alors que Mathieu GORRIS fait son apparition. Lui qui n’a plus foulée de pelouse depuis la fin d’année 2015, revient avec l’envie de retrouver ses marques rapidement. Il n’attendra pas longtemps puisque quelques minutes seulement après son entrée, il part à la limite du hors-jeu pour aller glisser le ballon entre les jambes du portier adverse et ouvrir le score (1-0). Cette mainmise sur la partie aurait dû permettre à nos Rouges et blancs d’enfoncer le clou dans la foulée de ce premier but. Mais les nombreuses percées finissent trop souvent par une mauvaise maîtrise du dernier geste. Au final, la première mi-temps n’aura pas apporté de réelles certitudes, excepté celle de devoir montrer autre chose lors du retour des vestiaires.

En seconde période, toujours en infériorité numérique, les verts et blancs subissent la pression (après l’avoir certainement bu la veille) et ne repoussent le danger que par de longs ballons vers l’avant. Cela ne suffira pourtant pas à empêcher nos hommes de creuser l’écart. Bien servi dans la surface de réparation, l’attaquant de Toussieu s’effondre et obtient un pénalty. Le capitaine Damien BLACHER s’en charge et double la mise (2-0). Au vu de l’opposition que nous offre les joueurs du F.C.O. Chandieu, il serait étonnant de voir cette équipe revenir dans la partie. Pour autant, après une balle en retrait mal ajustée, l’attaquant de Saint Pierre se présente seul devant Clément FAYOLLE. Avant même que le portier toussillard se heurte à lui, le joueur se laisse tomber de manière caricaturale. L’arbitre se fait littéralement berné par cette parodie et désigne le point de pénalty, en infligeant par la même occasion un carton au dernier rempart local.

La frappe est formidablement bien repoussée par Clément FAYOLLE. Trop bien peut-être au point que le garant des lois du jeu invite le tireur a retenté sa chance jugeant inexplicablement que certains joueurs locaux avaient pénétré dans la surface avant la frappe du ballon. La seconde tentative sera la bonne (aurions-nous eu droit à une troisième au cas où ?). Nous n’en serons pas plus sauf sur le fait que la partie est relancée (2-1).

Les visiteurs n’auront toutefois pas les armes pour rivaliser. D’autant plus qu’ils perdent encore l’un des leurs sur une nouvelle blessure. A 9 contre 11, sauf un véritable miracle pourrait les maintenir la tête hors de l’eau. Ils résistent comme ils peuvent aux tentatives toussillardes bien trop désordonnées. Les attaquants Rouges et blancs tantôt imprécis lors de la frappe, tantôt victime du piège du hors-jeu intempestif ou autres fautes sifflées bien souvent à tort, ne parviennent pas à creuser l’écart.

A l’approche de la fin du match, le verrou adverse va enfin finir par craquer une dernière fois. Sur une récupération de balle sur la ligne médiane, Thomas GUICHERD va de l’avant. Il transmet à son coéquipier Maxime CORNET, qui lui remet dans l’intervalle. Le défenseur de Toussieu continue sa course et se mue en buteur lorsque sa frappe légèrement déviée au départ lobe le gardien adverse pour finir au fond des filets (3-1). Enfin une bouffée d’air frais tardive mais salvatrice.

Le score en restera là et l’équipe prend ainsi des points précieux dans sa course au maintien. De bonne augure avant le déplacement du côté du F.C. Sevenne pour maintenir ce redressement et agmenté le fossé avec les poursuivants.  

En définitif, ce week-end aura été marqué par des rendez-vous sportifs les plus rocambolesques les uns des autres. Entre les scores extravagants, les défaites burlesques et le scénario d’un match qui tourne à la parodie, le Carnaval était bien présent ce week-end dans le département.

Commentaires

Dylan Dylan 15 mars 2016 07:33

Pas encore acquis mais avec ce resultat le maintien est bonne voie. Il faut continuer comme ça pour y arriver.

TOURNOI DE COINCHE et +18 ONLY 4 jours
U.S. VILLETTE ANTHON JANNEYRIAS / U15 et 6 4 jours
Cédric FICCA 6 jours
2-1
F.C. TASSIN / SENIORS 6 jours
F.C. TASSIN / SENIORS : résumé du match 6 jours
2-0
U17 / F.C GRIGNY 8 jours
U17 / F.C GRIGNY et F.C. MIONS / VETERANS : résumés des matchs 8 jours
U17 / F.C GRIGNY 8 jours
0-6
F.C. MIONS / VETERANS 8 jours
PROCES VERBAL DU 09/11 9 jours
FESTIFOOT U7 (4ème journée) et 5 autres 9 jours
OBJECTIF NIVEAU 1 12 jours
VETERANS : nouveau joueur 14 jours
0-4
U15 / F.C. CORBAS 15 jours
U15 / F.C. CORBAS et A.S. MANISSIEUX / U17 : résumés des matchs 15 jours
nov.
Equipes en présence: _ A.S. DIEMOZ (1) _ A.S. CHEMINOTS DE ST PRIEST (2) _ AM.S. TOUSSIEU (3) _ F.C. CORBAS (2) _ F.C. TERNAY (2) Lire la suite